(é)Prise de parole

(é)Prise de parole

Raconter, dénoncer, imaginer...et passer à l'action

Brésil_manif-contre-la-stérilistion-forcée-d_une-SDF
Les Argnautes
Vivre en bousculant les normes :
brève et enthousiaste invitation à lire
'Les Argonautes'
La fronde 1er journal féministe
Rencontre avec Camille Wernaers,
journaliste & féministe
Image-de-l'article_BIS
Les victimes de la traite ne sont-elles pas
des femmes?
La Commune, Paris 1871. Liège 1886.
HH_Performers-in-Halprins-Circle-the-Earth-titre
sortir du bois





Métiers du "care" et confinement.
Et après?
vlcsnap-2020-08-14-11h25m08s800




Atelier de l'Eté ShoW 2020
"Prendre soin de soi"
previous arrow
next arrow
(é)Prises de vues​
(é)Prises de vues​

Un documentaire qui élargit les frontières des luttes féministes *

Ce lundi 8 mars, le CVFE a participé aux actions féministes menées à Liège pour célébrer (et rappeler haut et fort !) la Journée internationale des droits des femmes.

Au cours de l’étude menée sur l’écologie sociale, j’avais glané sur l’internet la mention d’un documentaire réalisée par de jeunes réalisatrices : Ni les Femmes ni la Terre (France, 2018) de Marine Allard, Lucie Assemat et Coline Dhaussy. Dans une veine pleinement assumée comme « écoféministe » (…)      

(é)Prises de sons

Rencontre avec Camille Wernaers, journaliste aux Grenades & à Axelle Mag

Dans ce podcast Camille Wernaers (Les Grenades, Axelle magazine) répond à nos questions sur le métier de journaliste : à quoi sont confrontées les journalistes femmes et féministes ? Comment traiter l’angle du genre ? Quels sont les enjeux du journalisme aujourd’hui ?

(é)Prises de mots

J’ai essayé pour vous : la ligature des trompes

 

1 juillet. 7h30. Hôpital de jour des Bruyères.

Ça fait des années que j’y pense.   (…)

 

(é)Prises de chou

Traitement médiatique des violences : les victimes de la traite ne sont-elles pas des femmes ?

 

Non, vous ne rêvez pas. C’est bien l’image que l’Avenir a choisie pour illustrer un article sur l’exploitation sexuelle d’adolescentes. Et ce n’est pas tout (et c’est la cata dans d’autres rédactions aussi) …

Vous l’avez peut-être entendu, un réseau de prostitution de mineures a récemment été démantelé à Bruxelles. Tandis que le Conseil de déontologie journalistique adoptait en juin une recommandation sur le traitement des violences de genre, on aurait pu s’attendre à ce que la couverture médiatique de l’événement se fasse sans heurts… Retour sur une énième déception.